Sciences de l’éducation : le dégel épistémologique ?

Une toute récente publication ( GALVANI P., MOISAN A, s/coord, (2013), Pratiques spirituelles, autoformation et interculturalité, Revue Pratiques de formation/Analyses, n°64-65, Université Paris 8, 262 pages) annonce-t-elle un dégel épistémologique dans la discipline des Sciences de l’éducation ? Nous l’espérons mais avec circonspection quant à son avenir réel.

Continuer la lecture de Sciences de l’éducation : le dégel épistémologique ?

L’ultime leçon d’adieu de Mireille Cifali Bega

Les professeurs de l’enseignement supérieur terminent parfois leur carrière par une ultime conférence ou un cours exceptionnel. À l’université de Genève, il s’agit d’une véritable institution. C’est une occasion ritualisée qui donne la possibilité au futur retraité de livrer ses dernières réflexions dans sa discipline et d’une façon souvent affective non retenue. Mireille Cifali Bega nous offre ici un remarquable exemple de sa leçon de départ de l’université en 2010.

Continuer la lecture de L’ultime leçon d’adieu de Mireille Cifali Bega

Le carnet de recherche, pour quoi faire ?

Le carnet du CIRPP, carnet de recherche collectif en ligne, s’inscrit dans une tendance récente de pratique du journal scientifique numérique. Comme le montrent Marin Dacos et Pierre Mounier dans un article sur le sujet (Dacos et Mounier, 2010), il s’agit là d’un « nouveau mode de communication scientifique », de nature à bouleverser les habitudes du monde académique.

Pour une synthèse de cet article cf. Les enjeux du carnet de recherche sur le Cinécritoire.

Photo à la une : Notebook rings, Brenderous, 01 juin 2010

Écoutez de la poésie

Bien avant de m’intéresser aux sciences de l’homme et de la société, dès mon enfance, la poésie fut mon domaine de prédilection. Contrairement à tant d’autres jeunes  gens, à l’âge de l’adolescence et plus tard, je n’ai pas abandonné l’écriture et la lecture de poèmes. J’en ai même fait une voie de sagesse laïque pour contre-carrer si possible  l’absurdité de notre monde mercantile comme pensée unique.

Voici aujourd’hui quelques poèmes anciens que j’ai le plaisir de « dire » à ceux qui voudront bien écouter.

http://www.barbier-rd.nom.fr/journal/spip.php?article1240